Septembre 2014

Diminuer sa consommation d’électricité en débranchant les appareils en veille

appareil-en-veille

De plus en plus d’appareils électriques en veille

Les appareils multimédia (télévision, lecteur dvd, ordinateur fixe et portable, chaîne hi-fi, téléphone, console de jeux,…) sont désormais quasiment tous équipés d’un mode veille qui consomme de l’énergie à toute heure. En effet, on peut souvent les identifier ne serait-ce que par les voyants lumineux qu’ils projettent même lorsque l’on ne les utilise pas. Certains autres sont dits en veille cachée, c’est le cas des chargeurs de portable par exemple qui sont parfois munis d’un transformateur et qui consomment de l’électricité même si le téléphone n’est pas en charge.

La consommation moyenne annuelle en veille de ces appareils dans un ménage est d’environ 130kWh/an soit plus de 20 euros sur votre facture d’électricité à la fin de l’année.

 

Faites le test avec votre relevé de compteur d’électricité

Planète OUI vous offre la possibilité de transmettre chaque mois votre relevé de compteur d’électricité (via le service coopératif Electréconso) depuis votre espace client afin d’être facturé au plus proche de votre consommation réelle. Vous pouvez ainsi mesurer l’évolution mois par mois de votre consommation. Vous pouvez donc débrancher certains de vos appareils en veille et mesurer le bénéfice sur votre facture d’électricité.

 

Attention à ne pas débrancher d’appareil essentiel

Si débrancher les appareils en veille permet de faire des économies non négligeables, attention à ne pas non plus tomber dans l’excès. Débrancher quotidiennement son réfrigérateur par exemple n’est pas une bonne idée, cela endommagerait votre matériel et ne permettrait pas de conserver votre nourriture périssable au frais. Débrancher d’autres appareils comme votre four ou lave vaisselle récent qui affiche l’heure et la date vous obligera à le reparamétrer à chaque utilisation.

Après avoir mesuré la diminution de votre consommation suite au débranchement des appareils en veille, n’hésitez pas à nous faire part de vos observations !